08 novembre 2016

Parce qu'il n'y a pas que le boulot dans la vie...

  Il est fondamental d'après Virginia Henderson de « S'occuper en vue de se réaliser. Capacité d'une personne à avoir des activités ludiques ou créatrices, des loisirs, à les impliquer dans son auto-réalisation et conserver son estime de soi. Également de tenir un rôle dans une organisation sociale. »Ainsi que de « Se récréer. Capacité d'une personne à se détendre et à se cultiver. Également à s'investir dans une activité qui ne se centre pas sur une problématique personnelle et d'en éprouver une satisfaction personnelle. »Pour ce... [Lire la suite]
Posté par Carole Hattaway à 11:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 octobre 2016

Allô! Non mais Allô quoi!

Les tâches administratives attribuées aux infirmiers sont nombreuses, très nombreuses, trop nombreuses... Nous entrons dans nos dossiers de soins des quantités d'informations concernant le patient, son mode de vie, son entourage, sa pathologie, ses antécédents médicaux et chirurgicaux, ses traitements, ses constantes, les examens qu'il a eu ou qu'il va avoir, le nombre de fois où il va faire pipi ou popo. Bref, la moindre chose que nous faisons, nous le traçons sur notre dossier de soin. Enfin, la moindre chose que nous faisons... [Lire la suite]
Posté par Carole Hattaway à 11:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2016

Ce soir je travaille

Bosser la nuit : l'hôpital est un endroit où l'on ne s'arrête jamais. Accueil, écoute, soins, gestion des urgences vitales, gestion des urgences pas vitales, calmer les douleurs, rassurer les patients, apaiser leurs proches. Cela n'est pas réservé aux journées, c'est en continu, du lundi au dimanche, 24 heures sur 24. Il y a des équipes qui sont là la journée et des équipes de nuit. Parfois ça tourne, les agents de de jour viennent remplacer les gens la nuit. Ce qui permet de se rendre compte que la nuit, ce n'est ni plus... [Lire la suite]
Posté par Carole Hattaway à 21:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 octobre 2016

Les deux dates où l'on devrait poser des RTT

  Non, ce n'est ni Noël, ni le nouvel an, ni notre anniversaire. Les deux dates auxquelles tous les infirmiers exerçant dans un Hôpital Universitaire connaissent un véritable tsunami, une angoisse palpable, un cauchemar éveillé sont : Le 2 mai et le 2 novembre... L'arrivée des nouveaux internes. Le début de leur semestre, l'enfer. On s'était habitué aux internes du semestre précédent, on les avait bien imprégné des habitudes du service, on avait réussi à créer des liens. On prenait un café ensemble tous les matins à 8h30... [Lire la suite]
Posté par Carole Hattaway à 11:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2016

Paranormal activity

Une dame est hospitalisée chez nous, pôle deux, chambre N°13. La chambre porte-bonheur, ou pas... C'est Madame I. « Tu ne sais pas qui c'est ? Elle est très connue, elle est voyante ! Sur Plouquinec, tout le monde va la voir ! » Et bien non, moi qui ne suis jamais allée consulter de voyante et qui ne m'intéresse pas mais alors pas du tout à ce genre de trucs, je ne sais pas qui est Madame I.Soit, je dois aller voir comment elle va, prendre sa tension et sa température. J'entends des bruits provenant de la chambre, ça parle, ça rit,... [Lire la suite]
Posté par Carole Hattaway à 23:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2016

Monsieur A.

Monsieur A. est désagréable, ne se laisse pas approcher, tape les infirmiers et les aides-soignants qui veulent lui prodiguer les soient élémentaires qu'il ne peut plus faire seul. Il est depuis plusieurs jours dans le service dans lequel les patients ne peuvent pourtant rester que soixante-douze heures au maximum. Il vit dans un centre d'hébergement d'accueil temporaire pour personnes âgées ne pouvant plus vivre chez eux et son hébergement s'est achevé hier. Ce centre refuse donc de le reprendre malgré qu'aucune maison de retraite... [Lire la suite]
Posté par Carole Hattaway à 22:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 octobre 2016

Beat it

  10h30. Je dois IMPÉRATIVEMENT aller à la pharmacie chercher une injection qu'on n'a pas dans le service. « Tu y vas Carole, vite, la dame doit avoir son traitement avant 11h, elle aurait dû l'avoir hier matin mais on ne l'a pas commandé, c'est une ordonnance spéciale, hors dot' (entendre par hors dot', hors dotation) ».Ok, la pharmacie, je demande à une collègue aide-soignante où ça se trouve, elle connaît mieux les locaux que moi. Je ne sors pratiquement jamais du service tandis que les aide-soignants sont chargés... [Lire la suite]
Posté par Carole Hattaway à 22:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2016

Les collègues

    Le ou la collègue de travail est celui ou celle qui vous accueille lors de votre premier jour, qui vous « double », qui vous montre votre casier dans le vestiaire, qui vous présente aux autres, qui vous explique ce qui est à faire ou à ne pas faire sur votre lieu de travail. Votre roulement fait que vous changez régulièrement de collègue, vous apprenez à les connaître, les uns après les autres. On dit qu'on se fait une idée de la personne que l'on rencontre pour la première fois en sept secondes, mais nous... [Lire la suite]
Posté par Carole Hattaway à 22:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2016

Monsieur H.

  6h30, heure à laquelle débutent les transmissions avec l'équipe de nuit. Il pleut dehors, il fait encore nuit. Le service est plein, les patients sont arrivés la veille, dimanche ou dans la nuit. Quatrième chambre, ma collègue n'a pas commencé à me parler du patient qui l'occupe mais j'ai déjà relevé sa date de naissance, un « jeune », de trente et quelques années, j'ai déjà lu ses antécédents. Un jeune qui est hospitalisé ça nous fait toujours être plus curieux de son histoire, comme si dépassé un certain âge, c'était... [Lire la suite]
Posté par Carole Hattaway à 22:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2016

Au revoir Mr L.

Mardi, 6h30, heures des transmissions, ma collègue de nuit me présente brièvement les patients, ils sont quinze, ils ne sont pas en forme me dit-on, surtout un qui est arrivé tard dans la nuit, accompagné de son épouse. Mr L., Soixante-dix ans, adénocarcinome pulmonaire stade IV découvert en avril 2016, dernière chimio en juillet, arrêtée car cancer trop avancé, il ne supporte pas les traitements. Il est douloureux, recroquevillé dans son lit, il respire mal, il « glougloute », on doit aspirer fréquemment les sécrétions,... [Lire la suite]
Posté par Carole Hattaway à 22:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]